Roman policier nordique

Publié le par Astazie

9782864248453.jpgAuteur ; Arnaldur Indridason

Titre : Betty

Genre : roman policier

Editeur : Métaillé Noir

Parution : Octobre 2011

ISBN  : 9782864248453

 

 

 

 

Dans ma cellule je pense à elle, Bettý, si belle, si libre, qui s'avançait vers moi à ce colloque pour me dire son admiration pour ma conférence. Qui aurait pu lui résister. Ensuite, que s'est-il passé ? Je n'avais pas envie de ce travail, de cette relation.J'aurais dû voir les signaux de danger.J'aurais dû comprendre bien plus tôt ce qui se passait.J'aurais dû ...J'aurais dû ...J'aurais dû... Maintenant son mari a été assassiné et c'est moi qu'on accuse. La police ne cherche pas d'autre coupable. Je me remémore toute notre histoire depuis le premier regard et lentement je découvre comment ma culpabilité est indiscutable, mais je sais que je ne suis pas coupable. Un roman noir écrit avant la série qui fit connaître le commissaire Erlendur.

 

 

Encore un court roman, ne reprenant pas les aventures habituelles du commissaire Erlendur, ce roman est surprenant.

Je ne dévoilerais pas ce qui m'a surpris dans ce livre. J'ai été piégée comme certainement de nombreux autres lecteurs. Il a fallu arriver à la page 113, pour voir la mise en scène d' Indridason.

Un prénom de femme fatale, avec juste ce qu'il faut d'exotisme nordique une ambiance de polar noir : le mari, la femme (fatale, donc) et bien sûr le triangle amoureux.
Le mari a été assassiné,  mais la vraie ‘victime' se retrouve en prison après avoir été manipulée avec brio.

Bettý est un roman certes très différent, mais tout aussi percutant.  Bettý est à la fois un exercice de style et un jeu de dupes que l'auteur propose à son lecteur. Cela reste un roman noir, une histoire d'amour fou et de manipulation, mais on le referme étrangement avec le sourire C'est un roman très bien ficelé, qui se lit d'une traite, et qui renouvelle le thème de la femme fatale en manipulant le lecteur avec brio. Encore un bon moment de lecture.

 

Bettý ne s'inscrit pas dans la série des Erlendur. Il a été publié en Islande en 2003, c'est-à-dire après La Voix, le 3e roman traduit en français de la série que nous connaissons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article