Roman policier

Publié le par Astazie

henning-mankell-l-homme-inquiet-M43845.jpg

Titre: l'homme inquiet

Auteur: Henning Mankel

Editeur: Seuil (2010)

Traduit du suédois ; Anna Gibson

551 p

ISBN : 9782021018783

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grand-père d’une petite Klara, Wallander a réalisé ses rêves : vivre à la campagne avec son chien.

Après avoir évoqué avec le commissaire la guerre froide et une affaire de sous-marins russes dans les eaux territoriales suédoises, le beau-père de sa fille Linda, ancien officier de marine, disparaît, puis c’est le tour de la belle-mère. Soupçons d’espionnage. Au profit de la Russie ? Des États-Unis ? Parallèlement à la police de Stockholm et aux services secrets, Wallander mène sa dernière enquête. C’est alors qu’il amorce sa propre plongée en profondeur : les années écoulées et les femmes de sa vie défilent. Et la petite Klara devient son ultime balise.
Au-delà de l’intrigue, la force et la beauté du roman résident dans le portrait riche et bouleversant de celui qui se dévoile ici sous la plume de son créateur, Henning Mankell. 

 

Mankel finit la série des enquêtes de Wallander par ce livre. Wallander enquête, mais surtout se souvient, se remèmore des moments heureux, ou malheureux, son ex-femme et son amour de Lettonie. Il vit au quotidien avec des moments d'oubli, des absences soudaines, puis répétées. Il s'interroge sur leurs causes. Il approche de la soixantaine,  des troubles cardiaques se greffent à ses pertes de mémoire. Sa vie défile sous ses yeux.

Son seul rayon de soleil est  sa petite fille Klara.

 

L'enquête policière se place, au second plan; Sa dernière enquête le conduit sur un terrain personnel, disparition des beaux-parents de sa fille. Elle l'entraînera en Suéde. L'enquête  s'emballe un peu, puis s'efface .Elle renvoie  aux années de la guerre froide, à la pseudo- neutralité de la Suéde  face aux espions soviétiques et amèricains.

 

Mankel  n'est ni tendre pour son personnage Wallander ni pour son propre pays .

Ce fut un bon moment de lecture, dommage que le personnage de Wallander disparaisse. J'aimais sa personnalité.

Publié dans Romans policiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article