Rentrée Littéraire ; septembre 2011

Publié le par Astazie

65440715 pUne petite annonce dans un journal comme une bouteille à la mer. Hélène cherche la vérité sur sa mère, morte lorsqu’elle avait trois ans. Ses indices : deux noms, et une photographie retrouvée dans des papiers de famille qui montre une jeune femme heureuse et insouciante, entourée de deux hommes qu’Hélène ne connaît pas. Une réponse arrive : Stéphane, un scientifique vivant en Angleterre, a reconnu son père.

Commence alors une longue correspondance, parsemée d’indices, d’abord ténus, puis plus troublants. Patiemment, Hélène et Stéphane remontent le temps, dépouillant leurs archives familiales, scrutant des photographies, cherchant dans leur mémoire. Peu à peu, les histoires se recoupent, se répondent, formant un récit différent de ce qu’on leur avait dit. Et leurs découvertes, inattendues, questionnent à leur tour le regard qu’ils portaient sur leur famille, leur enfance, leur propre vie.
Avec Eux sur la photo, Hélène Gestern nous livre une magnifique réflexion sur le secret de famille et la mémoire particulière que fixe la photographie.

 

 

 

Une photo jaunie par le temps, trouvée dans un carton avec deux hommes  entourant sa mère . La mère d'Hélène est morte quand elle avait trois ans, personne ne lui a parlé d'elle. Sa vie est restée secréte

.

Hélène essaie d'identifier ses personnes, mais sans résultat. Elle va publier cette photo dans Libération. Hélène a presque 40 ans, elle ne sait rien de ses origines.

Stephane reconnait son père. Un échange dépistolaire ientre Hélène et Stéphane, où le présent se mêle au passé. Hélène et Stéphane partent à la recherche du passé de leurs parents. On avance peu à peu . Hélène veut savoir;

 

"Mon propre passé qui me paraissait flou et sans contours, a alors pris un visage au grain si net que mon coeur  a manqué un battement. A cet instant ,j'ai su que la personne qui franchirait dans l'autre sens le seuil de l'appartement de Vera Vassilieva ne serait plus tout à fait  cette Hélène Hivert qui y était  entrée "

 

Entre Stephane et Hélène, une amitié se crée, échanges de lettres, de mails , de SMS. Les échanges  les unissent.

Une question subsiste ; quelle était la relation entre la mère d' Hélène et le père de Stéphane? quel est ce secret ?.

 

Une écriture tout en finesse, un style soigné ,des mots choisis, pour nous entraîner, nous lecteurs, dans la réflexion sur ce passé. Les pages se tournaient très vite. Le secret de famille fut bien gardé, puis peu à peu se dévoile.

 

 " Nous sommes maintenant les titulaires exclusifs de ce passé, et donc les seuls responsables de ce que nous allons en faire ."

 

Unknown-1-copie-1

 

Hélène Gestern

 

Hélène Gestern, quarante ans, vit et travaille à Nancy. "Eux sur la photo" est son premier roman.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article