Défi Canada

Publié le par Astazie

 2266092073.jpg

Titre : Captive

Auteur : Margaret Atwood

 

Résumé du livre : 

 

Premier roman historique de l'auteur canadien, 'Captive' 'relate un fait divers des plus noirs qui a marqué l'actualité avec un procès retentissant en 1843. Grace Marks, l'héroïne âgée de 16 ans, arrive au Bas-Canada et se met au service de Thomas Kinnear et sa concubine Nancy Montgomery. L'hommeest retrouvé assassiné et Grace est l'accusée idéale. Pourtant, elle ne sait pas si elle a commis ce crime. La vie de la jeune fille bascule : ayant échappé à la peine capitale, Grace est ensuite placée en asile psychiatrique. Prise en charge par Simon Jordan, médecin américain passionné par la perte de mémoire, elle se confie et se prête à diverses séances. Jusqu'aux dernières pages, le lecteur est happé par le suspens et en vient à se demander si l'héroïne est coupable ou non.

 

Mon avis : 

Le début du livre m'a paru un peu long. 
Margaret Atwood dresse un portrait fascinant et souvent émouvant de cette héroïne complexe dont la véritable personnalité demeure aujourd'hui encore un mystère. L'ambiance du roman est d'ailleurs étrange, voire inquiétante, et parfois teintée d'onirisme à travers les rêves de Grace. On frôle même le surnaturel lorsque le docteur Jordan se demande si elle n'est pas possédée par une autre personne. Que signifient en effet ces absences, ces crises de rage dont certains ont été témoins ? 

L'aspect documentaire est également présent dans Captive. Outre l'évocation de la vie au Canada au XIXe siècle, Margaret Atwood décrit le traitement de la folie à l'époque et aborde le problème de la condition des femmes, en particulier de celles qui, simples domestiques comme Grace, sont au bas de l'échelle sociale. Peut-être Grace n'est-elle d'ailleurs qu'une victime de ce système fait d'humiliations, de corvées et de brimades qui aura fini par la broyer.Pour écrire Captive, Margaret Atwood s'est inspirée d'un fait divers réel qui bouleversa le Canada au XIXe siècle. En s'appuyant sur des documents d'époque (coupures de journaux, actes du procès, témoignages des médecins...), elle tisse une fiction romanesque passionnante autour du personnage opaque de Grace. 

Captive est un très beau roman, profond et envoûtant. Une réserve toutefois : le titre original du livre, était "Alias Grace".

 

Ma note : 4/5

 

07-juillet-09-Charest-St-Roch.jpg

Publié dans Auteurs Canadiens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article