Comité de lectures

Publié le par Astazie

 

 

 

9782226193926

 Le Club des Incorrigibles Optimistes

 Jean-Michel Guenassia

Editeur :Albin Michel

ISBN: 978226193926

 

 

Quatrième de couverture:

 

Michel Marini avait douze ans en 1959. C'était l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres. Ces hommes avaient passé le Rideau de Fer pour sauver leur peau. Ils avaient abandonné leurs amours, leur famille, trahi leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes. Portrait de génération, reconstitution minutieuse d'une époque, chronique douce-amère d'une adolescence : Jean-Michel Guenassia réussit un premier roman étonnant tant par l'ampleur du projet que par l'authenticité qui souffle sur ces pages.

 

Mon avis ;

 

 

Nous suivons l'adolescence de Michel,  il a quelques passions, le baby-foot et le rock.  A celles-ci s'ajoutent la lecture et la photographie. Michel va croiser des personnes de toutes nationalités, Sacha, Igor ....Il va cotoyer des personnages illustres, Sartre, Kessel...

Mais notre jeune narrateur verra son existence changée par la découverte d'un drôle de club d'échec dans l'arrière salle du Balto, bar où il vient défier le quartier dans des parties de baby-foot acharnées.

Michel réussit à se faire accepter  et  l'arrière salle du Balto lui tient lieu de deuxième maison. Attendris par cet enfant silencieux, les membres du club confient à Michel leur passé : tous ont plus ou moins fui le régime stalinien, chacun à une histoire insolite (parfois belle, souvent terrible).

 

La vie du petit Michel n'est pas simple, La famille est souvent divisée, sa mère, fille d'une famille algèrienne et son père,  fils d'un ouvrier italien, communiste. La tension est toujours palpable dans la maison.

 

Ce livre révéle toute la vie d'une époque, c'est une chronique sociale des années 60, avec la guerre d' Algèrie.


De nombreux personnages sont cités, sans que jamais nous, lecteurs, perdions le fil de l'histoire.


Jean-Michel Guenassia est un auteur à suivre.

Publié dans Comité de lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article