Comité de lectures

Publié le par Astazie

LOGOVERT-3-219c7

Titre: Mal tiempo

Auteur: David Fauquemberg

Edition : Fayard
Nombre de pages: 290
ISBN: 9782213636955

 

 

Quatrième de couverture:

Cuba, le meilleur de la boxe. Des champions méconnus, éternels amateurs enfermés dans leur île. Je devais accompagner de jeunes espoirs français partis s’endurcir à Pinar del Río. Chaleur caraïbe, sessions d’entraînement intenses, riz-haricots noirs au menu, dortoir collectif... Le stage s’annonçait rude. Très rude. À trente ans, la fin de carrière approchait. Je le pressentais.
Claquement des gants sur les sacs, cuir contre cuir. Dans la fournaise du gymnase, j’ai remarqué Yoangel. Catégorie poids lourds. Un prodige. Le tempo, la présence, tout ce qui m’avait manqué. Lui, le paysan d’un pueblo perdu, cet esprit ombrageux traversé par l’antique magie de ses ancêtres Yorubas, réussirait-il l’impossible? Vaincre, vraiment ?
Yoangel Corto ne combattait pas l’adversaire. Il combattait la boxe.

 

 

 

Mon avis

Je ne connais pas le domaine de la boxe. Je ne suis jamais allée à Cuba. Mais en rencontrant David Fauquemberg, qui parlait de son livre. J'ai eu envie de connaître l'histoire de Mal Tiempo.

Mal Tiempo raconte l'histoire d'un homme fasciné par un jeune boxeur cubain.
Cet homme est le narrateur, il va employer le "je " tout au long du livre, on ne sait pas grand chose de lui, il est passionné de voyages. Il est aussi un boxeur français en fin de carrière, qui part encadrer un stage à Cuba. A Cuba, il rencontre un jeune boxeur, en début de carrière , Yoangel Corto qui n' écoute personne. Il poursuit son combat, lui seul Yoangel sait vers quoi. L' environnement de Yoangel est minutieusement décrit, les entraînements sur les rings, les enchaînements de boxe.
Quelques années plus tard, le narrateur retrouve Yoangel. Il a changé. Il va livrer un dernier combat.
Yoangel, va être jugé sur la fin. Comment va -t-il réussir à sortir de la boxe? Va t-il être corrompu par ce milieu ?

Le thème central du livre est une réflexion sur le temps. Le temps suspendu de Cuba, la maîtrise du temps sur les rings entre le narrateur en fin de carrière et Yoangel Corto, jeune débutant. Les boxeurs jouent avec le temps, 4 minutes sur le ring.

Le livre est agréable à lire, l'écrivain a su jouer avec les mots, une poésie du langage, un langage imagé se dégage.

J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre. Ce livre a obtenu le prix de la ville de Caen et le prix des lycéens en 2010.

Ma note : 4/5

 

Voir le site de l'auteur

 

Publié dans Comité de lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article