Comité de lectures

Publié le par Astazie

9782221117026.jpgNous sommes des êtres vivants qui nous interrogeons sur ce que nous faisons là, sur ce qui s'est passé avant, sur ce qui arrivera après. Le coeur du problème est de savoir - ou de deviner, d'imaginer - si toute vie est absurde ou si le mondea un sens. Et une fois au moins, dans la vie de chacun d'entre nous, on peut penser que deux questions - et deux questions seulement - auxquelles il est difficile de se soustraire ne peuvent manquer de se poser ; La première est : Dieu existe-t-il ? La seconde est : qu'y a-t-il après la mort ? À ces deux questions, Jean d'Ormesson répond : moins invraisemblable que les systèmes inventés pour le remplacer, Dieu n'est pas impossible et il est permis d'espérer après la mort, quelque chose que les hommes ne peuvent ni concevoir ni imaginer et dont ils sont incapables 

 

Jean d' Ormesson nous entraîne sur un questionnement, une histoire de philosophie sur la vie, au travers de nombreuses réfèrences,  Platon, Kant, Nietzsche,

L'auteur s'attaque à Dieu , la philosophie et la science . Il vient nous rappeler que dans notre vie parfois sinistre , que la joie de vivre est une conquête de chaque jour.

Il trace  le fil de l'histoire des civilisations jusqu'à nos jours, les découvertes scientifiques et nos croyances.  

Il se pose des questions et nous interroge de la même façon, ses questions métaphysiques resteront sans réponse. Il médite sur le temps, s'extasie avec malice.


Je n'ai pas été conquise par ce livre. Je me suis ennuyée dans la première partie , la seconde partie , qui touche à Dieu et à la vie d'après est plus intéressante, lucide et optimiste .

 

Un extrait :

"qu'est-ce que voulez que je vous dise ?

  L'histoire n'avance pas au hasard. Elle ne va pas ni n'importe où, ni n'importe comment . Elle ne divague pas en titubant à la façon d'un homme ivre.Elle est cruelle et souvent atroce.Mais elle a sa logique propre, implacable et logique.Il y a un sens de l'histoire. Nous le discernons dans le passé.Nous ne le connaissons pas dans l'avenir.Il est caché comme Dieu lui-même.Les hommes font l'histoire, mais ils ne savent pas l'histoire qu'ils font. On pourrait soutenir qu'ils la font malgré eux."

 

 

C'est une chose étrange que la fin du monde - Jean D'Ormesson - Editeur : Robert Laffont
Parution : 23 Août 2010 -

 


 

Jean D'Ormesson ;

 

Né à Paris, le 16 juin 1925, d’une famille de conseillers d’État, de contrôleurs généraux des finances, d’ambassadeurs de France et de parlementaires, parmi lesquels un chancelier de France et un député à la Convention nationale.
Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé de philosophie.
Études, voyages, amours. Essais et erreurs. Travaux et postes divers. Académies et distinctions.
Grand prix du roman de l’Académie française pour La Gloire de l‘Empire, 1971.
Directeur général du Figaro (1974-1977).
Secrétaire général, puis Président du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l’UNESCO.
Élu à l‘Académie française, le 18 octobre 1973, au fauteuil de Jules Romains (12e fauteuil).

 

 

◊◊◊◊◊

 

Lecture lue dans le cadre du Comité de lectures.livre 020


 

 

 

 

Publié dans Comité de lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article